5

 

L'évaluation interne

"Les établissements et services mentionnés à l'article L 312-1 procèdent à l'évaluation de leurs activités et de la qualité des prestations qu'ils délivrent, au regard notamment de procédures, de références et de recommandations de bonnes pratiques professionnelles validées ou, en cas de carence, élaborées, selon les catégories d'établissements ou de services, par l'Agence nationale de l'évaluation et de la qualité des établissements et services sociaux et médico-sociaux."

« Article L312-8 du CASF »

C’est en 2010, que le CDEF a fait le choix de saisir cette opportunité afin de :

- S’inscrire dans un processus d’évolution globale et permanente, mobilisant l’ensemble des acteurs quels que soient les métiers de ceux-ci et de façon forte dans une dynamique d’anticipation des évolutions liées à l’environnement, aux besoins et attentes des publics ;

- S’assurer à l’échelle de l’ensemble des services de l’établissement d’un traitement équitable des bénéficiaires ;

- Travailler sur le sens et la cohérence des actions menées et des pratiques.

L’établissement a fait le choix de construire son propre référentiel commun autour des quatre thématiques suivantes :la personnalisation de l’accompagnement, la protection des personnes et la prévention des facteurs de risques, la garantie des droits et des personnes et leur participation et la qualité de vie au quotidien. Ce référentiel est ensuite adapté par chaque Pôle en fonction de leurs spécificités.

La démarche d’évaluation a été planifiée sur trois ans :

               Les Pôles Borniche et Adolescents :de septembre 2010 à mai 2011,

               Le Pôle Vilepinte de juin 2011 à mai 2012 ,

               Les Pôles Mères et Enfants et Accueil d’Urgence : juin 2012 à juin 2013

Les professionnels du siège intègrent les travaux au sein des pôles.

Une deuxième étape prévoit la construction des plans d’amélioration de la qualité par chacun des Pôles, qui viendront régulièrement étoffer le projet d’établissement du CDEF.